Seattle to Vancouver – Cascades (4 hours – 157 miles / 250 kilometres)

The “Cascades” train ride is definitely one of Amtrak’s best kept secrets.  For a modest sum ($33), you are treated to four hours of some of the most beautiful scenery in the country.  This train has comfortable leather (imitation?) recliners and besides the usual individual electrical outlets, these trains also have internet access and TV monitors that allow you to track the train’s progress on a map.  There is a dining car and a bistro car so you can enjoy a full breakfast if you want to or just a cup of coffee as you watch amazing scenery go by.  All this is a bit superfluous though since the only thing you’ll want to do is watch the show and take pictures.  We did try out the novelty of internet on the rails and Skyped with our children briefly and also with Jean-Luc, which was pretty cool.  We were very lucky to have clear skies for most of our trip with only a little patch of fog in the middle of the ride.

Le trajet dans le train “Cascades” est certainement l’un des secrets les mieux gardés d’Amtrak.  Contre la modique somme de trente-trois dollars, on vous offre quatre heures de paysages parmi les plus beaux des Etats-Unis.  Ce train a des sièges inclinables en cuir (imitation?) et en plus des prises de courant individuelles habituelles, ces trains ont aussi un accès internet et des écrans de télévision qui vous permettent de suivre le trajet du train sur une carte.  Il y a un wagon restaurant et un wagon bistro.  Donc, on peut prendre aussi bien un petit déjeuner complet ou juste une tasse de café en regardant le paysage incroyable défiler devant vous. Tout ceci est un peu superflu puisque tout ce que l’on a envie de faire, c’est de regarder le spectacle et de prendre des photos.  Nous avons tout de même essayé le wifi sur rails et nous avons skypé avec les enfants et ensuite avec Jean-Luc, ce qui était quand même remarquable. Nous avons eu la chance d’avoir du très beau temps pendant tout le voyage à l’exception d’un très court passage de brouillard au milieu. 

DSC_3285

Seattle station

La gare de Seattle

DSC_3288 DSC_3289 DSC_3290 DSC_3313 DSC_3320 - Version 2 DSC_3330 DSC_3362 DSC08322 DSC08332 DSC08334 DSC08354 DSC08372 DSC08373 DSC08377 DSC08393

DSC08395

Skyping

Sur Skype

DSC08402 DSC08412

We only had a half a day here in Vancouver and could not find any walking tours so we decided to do our own walking tour through the town and then into and around Stanley Park where hundreds of people were taking advantage of the beautiful weather to walk or cycle around the peninsula.  The fall colors were among the most striking we’ve seen this year and again we returned to our hotel with memory sticks full of photos.  You can see some of them below.

Nous n’avions qu’une demi-journée ici à Vancouver et n’avons pas pu trouver de promenade conférence.  Nous avons donc décidé de faire notre propre visite de la ville et aussi du célèbre Parc Stanley dont nous avons fait le tour et où nous avons trouvé des centaines de promeneurs et de cyclistes qui profitaient du très beau temps pour faire le tour de la presqu’ile avec nous.  Les couleurs d’automne étaient parmi les plus frappantes que nous ayons vues cette année et, une fois de plus, nous sommes retournés à l’hotel avec des cartes mémoire pleines de photos.  En voici quelques unes.

DSC_3384 DSC_3385 DSC_3387 DSC_3390 DSC_3396

DSC08452 DSC08454

DSC_3404

DSC_3417 DSC_3439 DSC_3451 DSC_3453 DSC_3465 DSC_3468 DSC_3469 DSC_3471 DSC_3472 DSC_3476 DSC_3479 DSC08432  DSC08471 DSC08475

Advertisements

Seattle

Pike Place Market Tour

One of our favorite ways to get acquainted with a city is through walking tours.  In Seattle, there is a company called “Seattle Free Walking Tours” run by a young man named Jake.  He does four different tours and we started our day here with the tour called “The Market Experience”.  This was a fabulous experience!  There was only one other couple on the tour. Nevertheless, Jake made sure we saw everything.  He told us all about the history of the Public Market Center and how it runs.  We learned all about how the vendors are voted in, what the regulations are and how the whole operation (nine acres) is financed.  As a native of Seattle, Jake knows the market inside out and seems to be good friends with lots of the vendors.  As a result, we got to taste just about everything that is sold there:  smoked salmon, candied salmon, clam chowder, french fries, fudge, potato and leek soup, truffle salt, truffle oil, jalapeno jelly, apples, pears, apple chips, pineapple chips, pop corn, pickle brine, caramel, nuts, mustard, frozen yogurt…  This was a really fun and fascinating walking tour on a beautiful day (heavy fog had been hiding the sites for the past three weeks!) and we had a great time learning so much.  Although it is called a “free” tour, you are in fact expected to pay what you think it is worth at the end of the tour.  Jake definitely earned his keep today.

Une de nos manières favorites de découvrir une ville est la conférence-promenade.  A Seattle, il y une compagnie qui s’appelle ” Seattle Free Walking Tours” dirigée par un jeune homme nommé Jake.  Il fait quatre conférences différentes et nous avons commencé notre journée ici par “The Market Experience”.  Ce fut une expérience extraordinaire.  Il n’y avait qu’un autre couple avec nous.  Cependant, Jake s’est assuré que nous voyions tout.  Il nous a raconté l’histoire du Public Market Center et de son fonctionnement.  Nous avons appris comment les vendeurs sont élus, quelles sont les règles de fonctionnement et comment toute l’opération (4 hectares!)  est financée.  Né à Seattle, Jake connait le marché par coeur et semble être bons amis avec beaucoup des vendeurs.  Du coup, nous avons pu goûter à peu près tout ce qui se vend ici:  saumon fumé, saumon confit, clam chowder, frites, fudge, soupe pomme de terre poireau, sel et huile de truffes, gelée de piment, pommes, poires, chips de pommes, chips d’ananas, popcorn, saumure (eh oui!), caramel, noix, moutarde, yaourt glacé….C’était vraiment une visite très amusante et fascinante à la fois par ce jour magnifique (depuis trois semaines, le brouillard persistant cachait les sites!) et nous étions très contents d’apprendre tant de choses.  Bien que ça s’appelle “gratuit”, on est invité à payer ce qu’on pense que ça vaut à la fin de la visite.  Jake a vraiment mérité son salaire aujourd’hui.

DSC_3074

The original Starbucks

DSC08185

The original, slightly more risqué Starbucks sign Le logo d’origine de Starbucks, un peu plus osé

DSC_3076Named floor tiles to finance the market.

Des dalles nominatives pour financer le marché.DSC_3077 DSC_3079 DSC_3081 DSC_3087

An old hitching post

Un vieux pieu pour attacher les chevauxDSC_3090  DSC_3098

Famous Pike Place Fish Guys throwing fish

Célèbres Fish Guys qui lancent des poissonsDSC_3101 DSC_3102Bubble gum wall

Mur décoré de bubble gum

DSC08198

DSC_3112 DSC08182

DSC08188 DSC08189 DSC08192 DSC08193 DSC08195

Seattle Tour

We were so thrilled with the “Market Experience” tour that we continued on with Jake for his second tour of the day called “Seattle 101”.  This was also a free walking tour but very different from our first tour.  Jake took us through the historic parts of Seattle and explained the origins of the city from its start as a sawmill town, on through the gold rush and up until today.  We toured the waterfront as well and even had an opportunity to feed the seagulls.  This tour also included some food tasting but much more limited.  Jake told us all sorts of fun things about the city and he gave us tips on how best to see the city and save a little money while doing so.  For example, if you want to go up to the top of the Space Needle, it costs $26 for a day and night admission allowing you to go up twice in the same day at different times.  However, the tallest building in Seattle, the Columbia Center, is a mile and a half away and is more than twice as high as the Space Needle.  You can go up to the 40th floor in the Columbia Center for free!  You can also go to the 73rd floor in the Columbia Center where there is a skydeck that is open to the public.  The Columbia Center only charges $12 for a day and night admission and you get the most extraordinary view of the city including the Space Needle.  We decided to do that and went up once in the afternoon and then returned to watch the sunset from up there a few hours later.

Le Market Experience nous avait tellement plus que nous avons retrouvé Jake pour sa deuxième visite de la journée, intitulée “Seattle Pour Débutants”.  C’est aussi une visite “gratuite” mais très différente de la première.  Jake nous a fait découvrir les lieux historiques de Seattle et il nous a expliqué les origines de la ville depuis son début comme scierie, son développement pendant la ruée vers l’or du Yukon et jusqu’à aujourd’hui.  Nous avons visité le front de mer et nous avons donné à manger aux mouettes.  Cette visite comprenait aussi quelques dégustations mais beaucoup plus limitées.  Jake nous a appris toutes sortes de choses intéressantes sur la ville et il nous a donné des “trucs” pour mieux voir la ville et pour le faire à moindre frais.  Par exemple, si on veut monter dans la “Space Needle”, il faut payer $26  pour une entrée “jour et nuit” ce qui vous donne le droit de monter deux fois dans la même journée.  Cependant, la tour la plus élevée de Seattle, le Columbia Center, se trouve à 2.5 kms de la Space Needle et il est plus de deux fois plus haut que la Space Needle.  On peut monter jusqu’au 40ème étage du Columbia Center gratuitement!  On peut aussi monter jusqu’en haut du Columbia Center (73ème étage) où il y a un salon panoramique ouvert au public.  Le Columbia Center ne coûte que $12 pour autant de montée et de descentes que l’on veut dans la même journée et on a une vue extraordinaire sur toute la ville y compris sur la Space Needle. Nous avons donc opté pour le Columbia Center et nous y sommes montés deux fois – une fois dans l’après-midi et une autre fois quelques heures plus tard pour y voir le coucher du soleil.  

DSC_3057 DSC_3064 DSC_3120 DSC_3122 DSC_3133 DSC_3140

One of the oldest buildings in Seattle built after the fire of 1889.

Un des plus vieux bâtiments de Seattle construit après l’incendie de 1889DSC_3154 DSC_3163 DSC_3247 DSC08178 DSC08202

The manhole covers in Seattle are in fact maps that indicate where you are (silver button) compared to major landmarks in town.

Les plaques d’égout de Seattle sont aussi des cartes qui indiquent où on est (bouton argenté) par rapport à des points de repère de la ville. DSC08208

DSC_3240 DSC_3250Mount Rainier

DSC_3262 DSC_3275 DSC_3283 DSC08264 DSC08284 DSC08288 DSC08293

Ferry to Bainbridge

Another tip from Jake was to take one of the ferries across the Sound to one of the islands.  These ferries run about avery 45 minutes and are mainly used by commuters.  A round trip costs $8 which is a whole lot cheaper than any of the tourist boats and, again, the view of the city is amazing, especially on a day like today.

Un autre conseil de Jake était de prendre un des ferries que traverse Puget Sound vers les iles.  Ces ferries partent toutes les 45 minutes et sont empruntés par les locaux pour se rendre au travail.  Un aller-retour coûte $8 ce qui est bien moins cher que les bateaux prévus pour les touristes et, encore une fois, le panorama de la ville est impressionnant surtout un jour comme aujourd’hui.  

DSC_3179 DSC_3185 DSC_3200 DSC_3211 DSC_3221 DSC08218 DSC08225 DSC08230 DSC08238 DSC08240 DSC08251 DSC08254

Happy Hour

It seems like every bar and restaurant has a happy hour at least once a day and sometimes twice or more.  Happy hour here is not just about cheap drinks, there are also great deals on meals as well.  We tried one that Jake recommended tonight and enjoyed a really nice meal at a place called “Von’s”.

On dirait que chaque restaurant et bar ici a une “Happy Hour” au moins une fois par jour et parfois bien plus souvent.  A Seattle, “Happy Hour” ne comprend pas seulement les boissons mais aussi la nourriture.   Il y a d’excellentes affaires à faire.  Nous avons diné chez Von’s sure les recommandations de Jake.  

Saturday in San Francisco

Saturday in San Francisco

Samedi à San Francisco

After dropping off our luggage at the Amtrak station, we headed back to Fisherman’s Wharf where the annual Wharfest was under way.  Hundreds of stands of local crafts and foods (many of them organic this being San Francisco….) and tourists’ activities as well has thousands of people were there in beautiful sunshine and summer temperatures. The cable car turnaround was our choice departure for this traditional form of transport and we were impressed by the steep inclines that you don’t really get a feel for without actually riding the cable car, no matter how many photos you’ve seen.

Après avoir déposé nos bagages à la gare Amtrak, nous sommes retournés à Fisherman’s Wharf où se déroulait la Warfest annuelle.  Il y avait des centaines de stands d’artisanat local, de nourriture (beaucoup de bio puisque nous sommes à San Francisco….)  et d’attractions pour touristes ainsi que des milliers de personnes qui profitait du beau temps et de la température estivale. Nous avons choisi la plaque tournante des cable cars comme point de départ d’un voyage dans ce mode de transport traditionnel et nous avons été très impressionnés par les pentes extrèmement raides dont on ne se rend pas compte sans faire le voyage soi-même quelque soit le nombre de photos que l’on a pu voir.

DSC_2840 DSC_2875 DSC_2877 DSC_2878 DSC_2880 DSC_2915 DSC_2916 DSC_2937 DSC08010 DSC_2889 DSC_2917 DSC08003

We got off the cable car close to Chinatown and walked through the busy, crowded streets (it was Saturday!!!) which brought back lots of memories of this time last year when we were actually visiting China.  We found the same souvenirs, jewelry and even food.

Nous sommes déscendus du cable car près de Chinatown et nous nous sommes promenés à travers les rues bondées et animées (c’était samedi!!!) ce qui nous a rappelé cette même époque l’année dernière où nous étions vraiment en Chine. Nous avons trouvé les mêmes souvenirs, les mêmes bijoux et jusqu’à la même nourriture.

DSC_2893

From Chinatown, (much to Patrick’s chagrin), we walked to Lombard Street, the “world’s crookedest street”.  It was quite a long walk up and down some very steep hills and we had originally thought we would hop on a cable car to get there.  Unfortunately, we hadn’t realized that all the cable cars that went by mid-route would be full and that it would be impossible to get on as they have a very strict maximum number of passengers.  It turned out to be a very pleasant and beautiful walk though, (much to Patrick’s delight).

De Chinatown, (au grand désespoir de Patrick) ,  nous avons marché jusqu’à Lombard Street, la rue “la plus tordue du monde”.  Ce fut une longue marche avec beaucoup de montées et de descentes, certaines très raides.  Au départ, nous avions pensé attraper un cable car pour nous y rendre mais, malheureusement, nous n’avions pas prévu que tous les cable cars à mi-parcours seraient pleins et que ce serait impossible d’en prendre un puisqu’ils sont strictement limités en nombre maximum de passagers.  Finalement, ce fut une promenade très plaisante et jolie (à la grande joie de Patrick).

DSC_2894 DSC_2911 DSC08033 DSC08034 DSC08037 DSC08055 DSC_2906

Back in Fisherman’s Wharf, we visited the Maritime Museum which we found fascinating and much larger than you might expect.  This was an excellent place to learn all about the history of Fisherman’s Wharf and San Francisco. We also went back to Hyde Street Pier to get a closer look at some of the boats there.  All of these boats have played a role in the history of San Francisco.  You can still see the sign for Route 101 which was the highway on which the ferry continued the route across the bay.

De retour à Fisherman’s Wharf, nous avons visité le musée maritime que nous avons trouvé fascinant et beaucoup plus grand que ce à quoi on pourrait s’attendre.  C’était l’endroit idéal pour apprendre l’histoire de Fisherman’s Wharf et de San Francisco.  Nous sommes aussi retournés à Hyde Street Pier pour voir les bateaux de plus près.  Tous  ces bateaux ont joué un rôle dans l’histoire de San Francisco.  On voit encore le panneau “Route 101” qui traversait autrefois la baie sur le ferry.

DSC_2919 DSC_2928 DSC08059 DSC08062 DSC08069DSC_2923
Before catching the Amtrak bus to Emeryville and then the twenty-two and a half hour train to Seattle, we had an Irish Coffee at the Buena Vista bar where this drink was initiated in the USA.

Avant de prendre le bus pour Emeryville et ensuite le train d’une durée de vingt-deux heures et demi pour Seattle, nous avons pris un café irlandais au bar Buena Vista où ce breuvage a été introduit aux Etats-Unis.

IMG_3032 DSC08071 DSC_2938

This is our third Amtrak segment and it has been interesting to remark the differences in atmosphere, passengers and scenery on each train.  We are writing this blog post from the train in Oregon.  This train is longer (12 cars + 2 locomotives) than the others we have been on and the café car has lots more options.  Passengers are mostly westerners or north-westerners.   There is a very laid-back attitude to most of the conversations.  The scenery is impressive with thick forests right now.  Earlier, we rode through Crater Lake National Park and the Sierra Nevada mountains.  Too bad that there is thick fog and rain at the moment.  We’re told this is common here.

Ceci est notre troisième trajet Amtrak et il est intéressant de remarquer les différences d’ambiance, de passagers et de paysage dans chaque train.  Nous rédigeons ce partie de notre blog depuis le train en traversant l’Oregon.  Ce train est plus long (12 wagons et 2 locomotives) que les deux autres que nous avons pris et le wagon “café” propose un choix bien plus vaste de produits.  Les passagers ici sont pour la plupart des gens des états de l’ouest ou du nord-ouest des Etats-Unis.  Il y a une attitude très décontractée dans la plupart des conversations.  Les paysages sont impressionnants avec d’épaisses forêts en ce moment.  Un peu plus tôt, nous avons traversé le Parc National de Crater Lake et la Sierra Nevada.  C’est dommage qu’il y ait de la pluie et du brouillard épais actuellement.  On nous a dit que ça arrive souvent.

DSC08083

DSC_2955 DSC_2959 DSC_2969 DSC_2974 DSC_2975 DSC_2984 DSC_2985 DSC_2986 DSC_2990  DSC08085 DSC08094 DSC08099 DSC08108 DSC08116 IMG_3040

San Francisco

Our home away from home (airbnb) in San Francisco.

Notre chez nous à San Francisco.DSC07901 DSC07903 DSC07904 DSC07905

California Academy of Sciences  “Nightlife” .  Every Thursday evening, the Academy opens up to over 21 year olds and there are little bars set up throughout the museum.  You can visit the museum and special exhibits and themes.  The restaurants are also open. Each week, there is a different theme.  

L’Académie des Sciences de Californie organise une soirée “Nightlife” tous les jeudis. Le thème est différent chaque jeudi. Le musée est ouvert aux personnes de plus de 21 ans et des petits bars sont établis un peu partout dans le musée.  Les restaurants sont aussi ouverts pendant ces soirées.

DSC07881

This globe shows the world’s fault lines.

Ce globe terrestre montre les failles géologiques.

IMG_3026 DSC07883 DSC07890 DSC07894

DSC_2693 DSC_2702 DSC_2714

Sailors’ Chapel

Chapelle des marins DSC_2720  DSC_2736 DSC_2737 DSC_2751 DSC_2772 DSC_2785  DSC_2821 DSC_2832 DSC_2840DSC_2852 DSC07910 DSC07917 DSC07941 DSC07945 DSC07994 DSC07997  IMG_3030Alcatraz

DSC07968 DSC07923

Train Ride Chicago to Emeryville (San Francisco) – End

DSC_2588

IMG_0230

Donner Lake.  In 1847, more than half of an eighty-seven member wagon train died after being caught in a particularly harsh and early winter here.

Le Lac Donner.  En 1847, plus de la moitié des 87 membres d’un convoi de pionniers sont morts suite à un hiver particulièrement rude et précoce.DSC07876 DSC07863 DSC07841

One of the families we travelled with.

Une des familles avec qui nous voyageions.DSC07834 DSC_2676 DSC_2673 DSC_2626 - Version 2

Snow plow.

Chasse-neige.DSC_2616 DSC_2607 - Version 2

Wild mustangs.

Chevaux sauvages.DSC_2598

Chicago to Emeryville – California Zephyr 5 (52 hours – 2438 miles / 3924 kilometres)

1:15 pm  –  Priority boarding….. have to come to terms with this idea of being a “senior” and companion but it has its perks.  We had our choice of seats and opted for the upper deck with electrical outlets, footrests, tables and reclining seats on the right-hand side of the train, about 20 yards from the Observation Lounge.   A three-generation Amish family settles in behind us.  We aren’t too worried about noisy neighbors this ride.

2:00 pm – We pull out of Chicago Union Station as snow flurries begin to fall.  More snow was in store for us beginning in the next few miles.  We make periodic “smoking” stops but smokers only get to take a few drags before the “All Aboard” is shouted.

5:30 pm – We cross the Mississippi into Burlington, Iowa.  Impressive scenery of fall colors mixed with snow covered farms.

7:15 pm – It’s dark now but we are still in the Observation Lounge and have been playing cards.  The Amish family have gathered together with other Amish families and are quietly singing beautiful religious songs in harmony.

13:15 – Embarquement prioritaire… Il va falloir s’habituer à l’idée d’être un “senior” accompagné mais ça a ses avantages. Nous avions le choix des sièges et avons pris l’étage avec prises de courant, repose-pieds,tables et sièges inclinables du côté droit du train. Nous sommes à vingt mètres du “wagon panoramique”. Trois générations d’une famille Amish s’installent derrière nous. Nous ne sommes pas trop inquiets des nuisances du voisinage pendant ce voyage.

14:00 – Nous quittons la gare de Chicago sous quelques flocons de neige! La neige devait tomber plus abondamment quelques kilomètres plus loin. Nous faisons des arrêts “fumeurs” périodiques mais les fumeurs n’ont que le temps d’une ou deux bouffées avant que le chef de train ne crie le typique “All Aboard” (tout le monde à bord).

17:30 – Nous traversons le Mississippi et arrivons à Burlington, Iowa. Paysage impressionnant de couleurs d’automne au milieu des fermes couvertes de neige.

19:15 – Il fait maintenant nuit mais nous sommes encore dans le wagon panoramique et jouons aux cartes. La famille Amish a retrouvé d’autres familles Amish et ils chantent doucement des chants religieux magnifiques en harmonie.

DSC_2218 DSC_2279 DSC_2281 DSC_2283 DSC_2301 DSC07687 DSC07689 DSC07695 DSC07698 DSC07700 - Version 2 DSC07710 DSC07714 DSC07716 DSC07720 DSC07731 DSC07735 DSC07737 DSC07739 DSC07741

Visiting Chicago

Victoria
Victoria owns the Airbnb.  It is just a couple of blocks from Union Station, clean and comfortable.  Victoria, herself, is a charming and beautiful former ballet dancer who now teaches ballet.  She was raised in Venezuela and Cuba but also lived in Montpellier, France and Barcelona, Spain.  She overflows with enthusiasm and warmth.  She has been a foster mother, fifty years old but doesn’t look a day more than thirty (she says she has been dancing all day everyday since she was nineteen!).  I won’t go into detail but she had a horrendous day yesterday (broken down car, then broken down scooter, lost bike but later found and finally left her phone in a taxi!) but was as charming as could be with us.  This is our first Airbnb experience and we loved it but it is probably not the best plan for anyone who wants a quiet evening alone after a day of sightseeing.  Victoria was in and out of our room all evening, apologizing each time about having something else to tell us or ask us.

Outdoor Market
Although summer has been over for quite some time now, there is still an open-air market in the middle of Chicago’s skyscrapers.  We were told these are the final days but lots of fresh fruits and vegetables were on display as well as homemade jellies, pickles, cheeses, bread and sweets.  It was the perfect place to pick up some bagels and cheese for our upcoming 52 hour train trip to San Francisco.

Victoria
Victoria est la propriétaire d’un Airbnb propre et confortable, à quelques 200 mètres de Union Station. Victoria est une belle et charmante ex-ballerine qui est maintenant prof de ballet. Elevée au Venezuela et à Cuba, elle a aussi vécu en France à Montpellier et en Espagne à Barcelone. Elle déborde d’enthousiasme et de chaleur humaine. Elle est mère d’accueil depuis trente ans. Elle a 50 ans mais en fait 30 (elledit qu’elle danse toute la journée tous les jours depuis l’âge de 19 ans!). Je vais vous épargner les détails, mais elle a passé une journée horrible hier: voiture en panne, puis scooter en panne, vélo perdu puis retrouvé et pour finir, téléphone laissé dans un taxi! Mais elle elle restée aussi charmante que possible avec nous. C’était notre première tentative de Airbnb et on a adoré. Ce n’est cependant pas le meilleur plan si on veut passer une soirée seul au calme après une journée de visite. Victoria est passée dans la chambre de nombreuses fois dans la soirée pour s’excuser et nous raconter ou demander quelque chose.

Marché en plein air
Bien que l’été soit fini depuis un bon moment, il y a encore un marché en plein air au milieu des gratte-ciel de Chicago. Ce sont les derniers jours mais il y avait encore quantité de fruits et de légumes. On trouve aussi des confitures et conserves maison, des fromages, des pains variés et des gâteaux et douceurs. C’était l’endroit parfait pour acheter quelques “bagels” et du fromage pour notre futur voyage de 52 heures vers San Francisco.

DSC_2221

DSC_2223DSC_2230

   DSC_2227

Five FunThings To Do in Millennium Park in Chicago

1.  Take pictures of all the reflections on the Bean
2.  Walk around the outdoor theatre
3.  Get a view of the city from the bridge to the Art Institute
4.  Listen to French tourists complain about the cold weather
5.  Play chicken with the automatic watering system

Cinq choses à faire dans le Millennium Park de Chicago
1. Prendre des photos de tous les reflets sur le “Haricot”.
2. Faire le tour du théâtre en plein air.
3. Admirer le paysage urbain depuis le pont du Art Institute.
4. Ecouter des touristes français se plaindre du froid.
5. Eviter les pièges du système d’arrosage automatique.

DSC_2231

Shedd Aquarium

DSC_2238

Chicago’s Skyscrapers

DSC_2249

The Bean reflecting the skyline

DSC_2254

From under the Bean

DSC_2256

Outdoor theatre

DSC_2264

Lego Architecture Center

DSC_2266

Chicago

Arrival in Chicago   Arrivés à Chicago
We arrived in Chicago right on time and walked two blocks to the Airbnb we had booked.

Nous sommes arrivés à Chicago pile à l’heure et nous nous sommes rendus au “Airbnb” , c’est-à-dire, chez l’habitant, que nous avions réservé à l’avance.

Image
Image

Airbnb
The owner of the airbnb had left the key with the parking lot attendant across the street.  We got the key, dropped off our bags and headed out to explore the city.

La propriétaire du logement avait laissé la clef au gardien du parking en face.  Nous l’avons prise et avons déposé nos affaires avant de partir explorer la ville.

Image

Image

ImageImage

Willis Tower
Our first stop was the Willis Tower (ex-Sears Tower).  We went to the top (103rd floor) and had a very clear view of the town and beyond.

Notre premier arrêt fut la Tour Willis (ex-Sears).  Nous sommes montés jusqu’à la plateforme d’observation (103ème étage).  La vue était très dégagée et magnifique sur l’ensemble de la ville et au-delà.

Image

Image

Image

Image

ImageImage

Image

Image

Image

Image

Image

Chicago
We then decided to walk to the Shedd Aquarium near the lake.  Unfortunately, we were told that we would not have time to see everything and that all the shows were over for the day so we were advised against buying a ticket.  We did some more walking along Lake Michigan and then back into the center of town, seeing parts of the Magnificent Mile and The Loop.  We had a nice dinner at Pizano’s, a restaurant that claims to be the birthplace of pizza!

Ensuite, nous avons décidé de marcher jusqu’au Shedd Aquarium.  Malheureusement, on nous a dit que nous n’aurions pas le temps de faire une visite raisonnable du site et que de toute façon, toutes les démonstrations et les spectacles étaient finis pour la journée.  Nous n’avons donc pas pris de billets.  Nous nous sommes promenés le long du Lac Michigan et ensuite, nous sommes retournés dans le centre ville en empruntant le Magnificent Mile et Le Loop.  Nous avons diné chez Pizano’s un restaurant qui se dit le lieu de naissance de la “vraie” pizza.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Philadelphia to Chicago – Cardinal 51 (27 Hours – 1056 Miles / 1700 Kilometres)

11:00 – Our much-anticipated cross-country Amtrak adventure began this morning. It is a beautiful day! Gabriel drove us to the Willow Grove SEPTA station where we caught the 6:49 train to 30th Street Station and then boarded our first train, “The Cardinal” to Chicago. It will take us 26 hours and we will go through Baltimore and Washington DC, then parts of Virginia, West Virginia, Kentucky, Ohio and Indiana before Chicago tomorrow morning around 10 if all goes well. We have large, comfortable, reclining seats with lots of leg room, tables, electrical outlets and footrests, much better than the plane! We are currently riding through fabulous fall scenery with bright yellows, oranges and reds between cities. As we left Washington, we had a spectacular view of the Jefferson Memorial surrounded by blue skies and fall foliage.

15:00 – I guess the two people who dominate the sound waves for us are a mother and daughter right behind us. The mother is probably around eighty years old, walks with a cane and seems to have limited eye sight. They clearly don’t get along well and probably haven’t for a long, long time. The daughter, probably around fifty years old, is not only looking after her mother but, thanks to modern cell phone technology is managing what appears to be a dysfunctional family with members in several states. We know that “Jerry” might have been able to come along on the trip if he had stopped stealing from his mother and grandmother and that “Susan” needs to learn to listen once in a while. On the other hand, neither the mother or daughter has any desire to speak to “Frank” who continues to call them every twenty minutes or so in spite of the lengthy explanations that are given on a regular basis as to why they don’t want to talk. Apparently, we are in for some sort of an “exchange” that will take place on the Amtrak platform when we pass through Thurmond West Virginia around 6:30 tonight. I must admit that we are feeling a little nostalgic about the good old days when we didn’t have to hear everyone’s personal phone conversations…..

17:00 – So far, most of our time is spent looking out the window as the fantastic scenery passes by. We are taking lots of pictures but they are mostly pretty blurry and there is quite a bit of glare in this glorious sunshine. We are also walking up and down the train (only about five cars total) reading, playing cards, listening to podcasts and books on tape and writing this blog. Most people seem to be sleeping and the train is pretty full with very few empty seats.

8:00 Monday morning – We managed to sleep surprisingly well although there were a few stops during the night and some loud conversations. At 1:15 last night, the mother and daughter got off in Cincinnati but were replaced by two strangers who gave each other detailed and loud descriptions of their respective houses, with appropriate admiring comments. Lights are dimmed and the movement of the train is pretty regular so you are kind of rocked to sleep. We came equipped with inflatable pillows (thanks, Jennifer!) blankets, eye masks and earplugs. Sipping a cup of good, hot Amtrak coffee while watching a colorful sunrise over Indiana farmland is an unforgettable experience. We’ll be arriving in Chicago in a few hours.

There are a few pictures at the end of this blog post, just after the French version.

11:00 – Notre très attendue traversée du continent à bord d’Amtrak a commencé ce matin. Il fait très beau! Gabriel nous a conduit à la gare SEPTA (transports locaux) de Willow Grove. Nous avons pris le train de 6:49 pour 30th Street Station où nous sommes montés à bord de notre premier “vrai” train: “The Cardinal” vers Chicago. Cela nous prendra 26 heures et nous passerons par Baltimore et Washington DC, puis nous traverserons la Virginie, la Virginie Occidentale, le Kentucky, l’Ohio et l’Indiana avant d’arriver à Chicago demain matin vers 10 heures si tout va bien. Nous avons des sièges inclinables, larges et confortables avec beaucoup d’espace pour allonger les jambes. Il y a des tables, des prises de courant et des repose-pieds. C’est beaucoup mieux que l’avion! Nous voyageons en ce moment entre les villes, dans des paysages d’automne fabuleux avec des jaunes, oranges et rouges éclatants. En quittant Washington, nous avons eu un aperçu spectaculaire du Mémorial de Jefferson, entouré de feuillage automnal sous un ciel bleu pur.

15:00 – Il nous semble bien que les deux personnes qui accaparent les ondes sonores autour de nous soient une mère et sa fille assises juste derrière nous. La mère a probablement 80 ans, marche avec une canne et a des problèmes de vue. De toute évidence, elles ne s’entendent pas très bien et ça doit durer depuis longtemps. La fille, qui doit avoir la cinquantaine, ne s’occupe pas seulement de sa mère, mais elle semble aussi gérer, grâce à la technologie du téléphone portable, une famille plutôt disfonctionnelle dont les membres sont éparpillés dans divers états. Nous savons que “Jerry” aurait peut-être pu les accompagner s’il avait arrêté de voler de l’argent à sa mère et à sa grand’mère et que “Susan” doit apprendre à écouter de temps en temps. D’un autre côté, ni la mère, ni la fille n’ont envie de parler à “Frank” qui les appelle à peu prés toutes les 20 minutes malgré les explications détaillées qu’elles lui donnent régulièrement des raisons pour lesquelles elles ne veulent pas parler. Il semble que l’avenir nous réserve une sorte d’échange qui aura lieu sur le quai de la gare de Thurmond, Virginie Occidentale, ce soir vers 18:30. Je dois admettre une certaine nostalgie pour le bon vieux temps où personne ne se trouvait dans l’obligation d’entendre les conversations téléphoniques des autres…

17:00 – Pour le moment, presque tout notre temps est occupé à regarder par la fenêtre le fantastique paysage qui y défile. Nous prenons beaucoup de photos mais elles sont souvent floues et il y a beaucoup de reflets avec ce soleil magnifique. Nous parcourons le train (qui n’a que 5 wagons), nous lisons, jouons aux cartes, écoutons des livres sur les Kindles et écrivons ce blog. Presque tous les passagers semblent dormir et le train est quasi plein; il y a très peu de sièges inoccupés.

8:00 lundi matin – Nous ne nous y attendions pas, mais nous avons plutôt bien dormi malgré les quelques arrêts au cours de la nuit et des conversations assez bruyantes. A 1:15 du matin, la mère et la fille sont descendues à Cincinnati, mais elles ont été immédiatement remplacées par deux inconnus qui se sont donné des descriptions détaillées et bruyantes de leur maison, le tout accompagné de commentaires admiratifs appropriés. les lumières sont baissées dans les wagons et le mouvement régulier du train berce les passagers. Nous nous sommes embarqués équipés d’oreillers gonflables (merci, Jennifer!), de couvertures, de masques pour les yeux et de bouchons d’oreille. Déguster un bon café chaud de Amtrak en regardant le soleil se lever sur les fermes de l’Indiana est une expérience inoubliable. Nous serons à Chicago dans quelques heures.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.